contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

proposition revue visuel.jpg

INTERFERENCES NOV 16

TRACES des interférents - novembre 2016

Ecriture automatique après expérience les yeux fermés
Vânia Vaneau

Être une chose parmi d’autres

La vie, la respiration, le système nerveux ne m’opposent pas aux autres choses, inanimées, ils me relient à elles

Sensation, perception, proprioception

Eviter de définir, de fermer la situation la laisser être toujours en devenir

Simultanéité entre une perception imagination de l’espace réel, présent et un imaginaire qui va ailleurs, dans d’autres lieux et paysages

Corps matières rigide, bois, tissus, liquides

Chaleur : le corps se ramolli

Le corps comme une autre couche du sol, un prolongement

Trouble spatial : verticale/horizontale confondues

Décentralisation du corps, la tête n’est pas le centre…

Pousser, tirer, toucher, presser, caresser, se laisser entrer…

Grand désert, vaste paysage

Dans la terre noire

Une mémoire nette d’un endroit précis en Inde

Devenir inanimé

Avoir quelqu’un dans son corps

Être protégé, soigné

Simultanéité incompatible entre musique, imaginaire, matières…imposition d’un contexte culturel, éléments disparates

Superposition : tout est en lien tout s’influence sans que ça forme un tout unidirectionnel

On est une partie infime mais intégrante d’un paysage plus large qu’on ne contrôle pas (tornades, tsunamis, glissements de terre, …) auquel on est attentifs et sur lequel on agit en ouvrant, poussant, cassant et construisant des petites ou énormes choses. On est comme une particule dans une immensité mais tellement puissants dans nos imaginaires que tout un coup on englobe et devient l’univers entier, on l’invente et on le transforme…

allongée parmi les choses /écriture automatique
Julika Mayer

allongée parmi les choses, devenir chose, respiration forte, fraicheur au sol, la main au ventre, abandon, les mains d'une autre,

enceinte, nue, enfant, dedans, dehors, ronde, baleine.

es raschelt, knistert, knistert, bruit d'une sourie dans la chambre, vent, une chose bouge, résister a vérifier, laisser l'animal.

rappel enFANCE: DES CHOSES ONT UNE VIE LA NUIT!

peur, pluie, forte, chaud dedans, dans, la tente, couverte, être couverte, quelqu'un s'occupe.

zugedeckt, vorsichtig, confort, être enveloppée, le lit, malade, les choses bougent, autour, dedans inaction.

livrée, encerclée, vibration du sol, à l'hôtel à Marseille, le temps passe, quelqu'un écoute de l'opéra , la tente, Geknister, Kriegerin, Amazone, une arme, assise au feu, je suis prête.

des plumes, des mains, des fées, caresses, visage, des doigts minuscules fragiles, un oiseau, des ailes d'un oiseau frôlent ma tête, le visage, ne pas bouger pour ne pas le chasser, odeur d'un vieux livre, la tête plonge dans deux pages, chute dans l'histoire, souvenir du livre dans le livre dans l'histoire sans fin, déchirement de feuilles, je tombe, ich falle, zu, dedans, Zufall: das Bild ist ein Vogel.

CARTO JULIKA MAYER ET VANIA VANEAU