contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

UN THÉÂTRE OUVERT À TOUS, Y COMPRIS LES PLUS JEUNES

UN THÉÂTRE OUVERT À TOUS,
Y COMPRIS LES PLUS JEUNES

Lieu de création et d’action artistique, la MAL mène dès 1974 des projets en direction des plus jeunes. André Pomarat impose l’idée que l’établissement est ouvert à tous, y compris aux enfants et aux adolescents, dans un contexte où les artistes qui travaillent pour le jeune public souffrent de l’absence de moyens de production et de diffusion. En affirmant que le théâtre concerne tous les publics, quel que soit leur âge, la MAL/TJP crée les conditions du développement professionnel de ces pratiques, elle devient un lieu exemplaire et moteur, une référence internationale.

Allant à la rencontre de tous les publics, la MAL/TJP étend le partenariat avec les écoles bien au-delà de l’agglomération strasbourgeoise, jusqu’à la vallée de la Bruche ou à Sainte-Marie-aux-Mines. Mais la volonté est surtout de rassembler les spectateurs, pour que jeunes et moins jeunes partagent une émotion artistique commune. Héritier de Jean Dasté, grande figure de la décentralisation, et de sa fille Catherine Dasté, pionnière du théâtre pour le jeune public, André Pomarat sait que la rencontre avec l’art est déterminante pour lutter contre les inégalités et pour contribuer à former la sensibilité de ceux qui seront de futurs citoyens. Il aime citer la réponse du metteur en scène russe Constantin Stanislavski à Léon Chancerel, fondateur de l’Association pour le Théâtre et la Jeunesse, qui lui demandait comment jouer devant les enfants : « Comme devant les adultes, mais en mieux. »

 Pour cela, André Pomarat s’entoure de collaborateurs qui partagent le même engagement et les mêmes convictions que lui : Philippe Dorin, Eric de Dadelsen, Pierre Halet, Ève Ledig et tant d’autres… C’est l’époque du Conducteur d’île (1982), de See Brant (1982), d’Ogrrre ! (1985), de Mowgli, l’enfant-loup (1988), de Ram-Dam ou le miroir sonore (1989). Les productions partent pour de longues tournées nationales et internationales tandis que des compagnies invitées, françaises et étrangères, viennent créer ou présenter leurs spectacles : ainsi d’Amoros et Augustin (Sunjata, l’épopée mandingue, 1989), du Teatro delle Briciole de Parme ou du Théâtre Am Stram Gram de Genève.

 Dans la poursuite de l’action de la MAL/TJP, cette attention à tous reste au centre du projet du CDN d’aujourd’hui qui invite à une véritable mixité générationnelle.

Affiche "Enfants, abonnez vos parents" (non datée). Graphistes : Pauline PIERSON et Philippe DURABLE. Photographe : Christian POIREL. 67x97 cm. Archives TJP.

Affiche "Parents, abonnez vos enfants" (non datée). Graphistes : Pauline PIERSON et Philippe DUBARLE. Photographe : Christian POIREL. 67x97 cm. Archives TJP, Strasbourg.

Dépliant programme. Spectacles en temps scolaire (saison 1984-1985). Copie couleur. 42x49,4 cm. Archives TJP, Strasbourg.

Note manuscrite d'André POMARAT (non datée, 8 feuillets). 29,7x21 cm. Archives personnelles d'André POMARAT, Strasbourg.


"Édito" de Philippe DORIN. Strapontin n°23 (1989). Copie couleur. 21x41,4cm. Graphiste : Grafiti Prospective. Archives TJP, Strasbourg.