contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

WE TJP - FAIRE DU THEATRE AUTREMENT

Pages de TJP - infos Ouverture des Chantiers COI - 19 & 20 mai 2.jpg

WEek-end - FAIRE DU THéÂtre autrement - 19 & 20 MAI 17

 

OUVERTURE PUBLIQUE
DES CHANTIERS CORPS-OBJET-IMAGE

À l’occasion de ce dernier Week-end de la saison 1617, le TJP ouvre les portes des chantiers Corps-Objet-Image développés avec des artistes, des amateurs et de nombreux partenaires. Au programme: une collection d’images de chantiers mises en espace par Les Trames Ordinaires, des restitutions, des jeux et des chantiers de découverte pour tous! C’est une invitation à venir découvrir et essayer les propositions de pratique artistique du TJP et à (re)parcourir la richesse des projets de la saison.

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME DU WEEK-END

 

CHANTIERS RECOMPOSÉS

LES TRAMES ORDINAIRES / GWENDOLINE DULAT & FLORENT VICENTE

 

INSTALLATION AUTOUR DES CHANTIERS CORPS-OBJET-IMAGE DE LA SAISON 1617

Les Trames Ordinaires posent leur regard sur les chantiers Corps-Objet-Image du TJP. À travers une exposition interactive, à la manière d’un jeu de construction en volume, le public (re)visite les multiples expériences artistiques élaborées par des amateurs de tous âges au l de la saison.

Sur un mode ludique, il s’agira de manipuler, associer et recomposer les images et les histoires dans l’espace d’exposition. Les Trames Ordinaires aménagent un espace de partage et de retours d’expériences, à moduler et réinventer. Une occasion de découvrir la richesse des chantiers de pratique artistique proposés par le TJP aux jeunes et grands curieux d’expériences insolites et transdisciplinaires.

> VISITE SUR DEMANDE POUR LES GROUPES : dverger@tjp-strasbourg.com / 03 90 23 68 21

 

FABRIQUER, INVENTER ET METTRE EN JEU

FAITES L’EXPÉRIENCE D’UN MINI-CHANTIER DE PRATIQUE ARTISTIQUE EN FAMILLE, EN SOLO OU ENTRE AMIS

 

EN FAMILLE

AVEC MYRIAM COLIN, PLASTICIENNE

Myriam Colin vous invite à découvrir une sélection d’objets tactiles et à leur donner sens et forme par la manipulation. Toucher et saisir des matières, comparer et décrire des textures. Il s’agira de laisser un dialogue s’installer entre les objets et les corps puis de créer une forme- objet tactile pour les mains, les pieds, ou pour déposer son corps: chemin, patinette ou échasses tactiles.

POUR ADOS & ADULTES

AVEC DAVID SÉCHAUD, SCÉNOGRAPHE

Ce chantier sera l’occasion de découvrir les recherches de David Séchaud sur les structures articulées. Nous nous intéresserons au jeu mécanique, au degré de liberté qui existe dans l’assemblage de deux pièces. Nous aborderons ce principe à plusieurs échelles, en maquette et à l’échelle du corps. Nous verrons comment résoudre les problèmes de rigidité et de souplesse et ses corollaires : la tension entre la réussite et l’échec.

 

 

PAULINE SQUELBUT

RESTITUTION DU CHANTIER DANS COI J’ME JETTE AVEC LA PARTICIPATION DE 10 JEUNES CURIEUX

Qu’est-ce que voir? De quelle manière cet organe façonne notre perception du monde extérieur? Avec la curiosité du découvreur et au gré de leurs expériences, les participants ont interrogé cet endroit qui est la porte d’entrée de la lumière. À travers la scénographie, la danse et le son, ils ont inventé un langage artistique pour trouver comment rendre compte de ces expérimentations sans œillères.

Ce chantier a été mené par Pauline Squelbut, scénographe et plasticienne, accompagnée de Marine Angé, créatrice sonore, et Alexia Bretaudeau, peintre et danseuse.


ANNE-SOPHIE DIET

RESTITUTION DU CHANTIER COI ENCORE AVEC LA PARTICIPATION DE 9 JEUNES CURIEUSES

Le monstre, être singulier et chaotique, au seuil de l’humanité... Entre merveilleux, horrible et sublime, il bouscule nos repères et convoque des sentiments extrêmes. Quels monstres peuplent notre imaginaire et notre quotidien? Par jeux de déformations et de prothèses, les participantes ont inventé leur corps de monstre, cherché leur langage, leur histoire singulière dans un univers sonore propre à ces êtres décalés.

Ce chantier a été mené par Anne-Sophie Diet, comédienne et marionnettiste, accompagnée de Pauline Leurent, comédienne, Olivier Touratier, musicien et Christine Kolmer, plasticienne et marionnettiste.

 

Interférences - CHRISTOPHE HALEB ET OLIVIER GRASSER AIELLO